La peau est le premier, le plus grand et le plus important élément de notre système immunitaire !

Le système immunitaire de notre peau, un processus de défense naturelle à ne plus ignorer.

En brève présentation, bien que notre système immunitaire agisse à l’aide de mécanismes complexes, nous pouvons dire que nos défenses immunitaires ont pour rôle principal de lutter, de combattre les infections, de nous garder en bonne santé.

Cependant pour que notre système immunitaire soit vaillant, efficace, au mieux de sa santé si j’ose dire, il ne faut pas que lui-même soit atteint de maladies (immunodéficience, auto-immunité, allergies, etc.) et pour ce, nous allons voir qu’il est primordial de prendre soin de lui.

Contre quoi lutte notre système immunitaire ?

D’une manière générale il lutte contre tout ce qu’il ne reconnait pas comme partie intégrante de lui-même ou appartenant clairement de façon innée à ce que nous sommes.

Il combattra donc en 1, les envahisseurs vivants comme les virus, les bactéries, les champignons, etc.

En 2, ce qui n’est pas vivant mais étranger à nous comme le sont les agents chimiques ou les corps étrangers.

Et en 3 ce que nous pourrions appeler les agressions physiques et mécaniques comme les frottements, les chocs, etc.

traitement immunitaire, maladies de peau, eczéma, psoriasis, allergie cutanée peau, cortisone

Le monde s’éveille doucement au rôle essentiel et vital que tient cet acteur, ce garde du corps, qu’est notre système immunitaire.

Et s’il nous est conseillé aujourd’hui de maintenir notre flore intestinale en prenant par exemple des probiotiques, peu d’informations circulent sur l’importance de la flore cutanée, ô pourtant combien protectrice. (Je ne dis pas là qu’il ne faut pas prendre soin de son intestin bien évidemment)

Car n’en déplaise aux fans de l’intestin, c'est la peau qui est le premier, le plus grand et le plus important élément du système de défense immunitaire !

Oui c’est bien elle, lorsqu’elle est en forme, qui stoppe l’entrée de la plupart des corps étrangers, son bras droit étant le tissu des muqueuses. 

Vue sous un autre angle, la Médecine Traditionnelle Chinoise nous enseigne que quoi qu'il en soit et pour résumé en quelques mots, que peau poumons et intestins ne font qu'un !

Réflexions épidémiologiques :

Historiquement nous pouvons constater que les grandes pandémies ou épidémies mondiales ont principalement été transmises d’un individu à l’autre par la peau.

Pour en citer quelques-unes historiquement connues et leurs modes de transmission :

La lèpre : la pénétration du bacille se fait par voie cutanée et par voies respiratoires.

La peste : les piqures de puces.

Le typhus : les morsures de poux.

Et pour les dernières arrivées :

Le Sida ou HIV : les muqueuses

La maladie de lyme : les piqures de tiques.

LE Coronavirus ou COVID19 :  contagieux par le toucher et les voies respiratoires.

C’est d’ailleurs dans ce principe de connaissance des vecteurs de transmission, que la plupart des épidémies ont été enrayées, aux moyens de règles logiques d’hygiène et de protections de la peau et des muqueuses.

sida, hiv, corona virus, covid-19, stopper contamination, regles d'hygiene, gants, masques de protection

Cessons de détériorer notre flore cutanée.

Comme nous l’avons dit plus haut, le système immunitaire combat ce qui lui est étranger et il en va de même concernant les défenses immunitaires de la peau.

Et si l'hygiène est l'ennemi des agents infectieux, rappelons nous que le mieux est toujours l'ennemi du bien.

1 - Les agressions chimiques : si nous  utilisons des agents chimiques pour nous laver, nous sollicitons notre système immunitaire qui ne les reconnait pas et comme la toilette est un acte quotidien nous sollicitons ses réactions sans cesse.

2 - Les agressions mécaniques : nous utilisons des produits d’hygiène, gels douches, savons, shampoings et autres, contenant des agents de nettoyage agressifs, le système immunitaire se défend contre ce type d’agressions mécaniques.

Et lorsque les produits d’hygiène sont chimiques et agressifs mécaniquement , la sollicitation est telle que notre système immunitaire s’écroule en peu de temps et avec lui le plus beau moyen de rester en bonne santé. 

Lionel Courtot - fysi

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés